Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

Hématologie /
× Leucémie lymphoïde chronique (LLC)

84 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Article Commenté
Source : Nat Rev Cancer. 2017 ; 17(7):425-440
Pièges habituels dans la validation des cibles précliniques en cancérologie
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 7 Septembre 2017
Le développement des médicaments modernes en cancérologie passe par une étape préclinique d’identification de cibles en général protéiques et de leur validation comme intéressante pour contrôler le processus tumoral. Cependant, il existe un nombre trop important de publications dont les résultats en termes de validation d’une cible thérapeutique...
Lire la suite
Articles scientifiques (81)
Vos patients ont lu (3)
Article Commenté
Source : N Engl J Med. 2017 ; 377(1):62-70.
Protocole maitre pour l'étude de multiples traitements, de multiples maladies ou les deux
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 21 Septembre 2017
L’approche généralement considérée comme standard pour générer une information robuste (Evidence Based) passe par la réalisation d’essais cliniques, chacun évaluant une intervention dans une maladie donnée avec une stratégie thérapeutique donnée. En raison de la multiplicité des situations et du coût croissant de la réalisation des essais, de nombreuses questions restent...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Leukemia 2017 ; 31:1348–54
Prolifération des cellules leucémiques et progression de la maladie chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 14 Septembre 2017
La LLC a longtemps été considérée comme une maladie « accumulative » dans laquelle il existait un défaut de mort cellulaire et une prolifération minime. Plusieurs études portant sur de faibles effectifs semblent indiquer qu’un taux de prolifération de 0,35% naissance/jour était associé à une maladie plus agressive, même lorsque le temps de doublement des lymphocytes était lent...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Nat Rev Cancer. 2017 ; 17(7):425-440
Pièges habituels dans la validation des cibles précliniques en cancérologie
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 7 Septembre 2017
Le développement des médicaments modernes en cancérologie passe par une étape préclinique d’identification de cibles en général protéiques et de leur validation comme intéressante pour contrôler le processus tumoral. Cependant, il existe un nombre trop important de publications dont les résultats en termes de validation d’une cible thérapeutique...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Leuk Lymphoma. 2017 ; 58(10):2395-2402
Traitement chirurgical des complications abdominales aiguës en hématologie ; résultats et facteurs pronostiques
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 27 Juillet 2017
Les complications aiguës abdominales sont fréquentes en hématologie, surtout après chimiothérapie. Les principales complications observées sont hémorragie, péritonite, cholecystite, obstruction intestinale, appendicite et infarctus splénique. L’évaluation chirurgicale de ces patients est rendue difficile par la variété des symptômes, en particulier chez le neutropénique et les réticences...
Lire la suite
Article Commenté
Source : JAMA Intern Med. 2017 ; 177(4):554-560
Evaluation des fondements statistiques des résultats des analyses en sous-groupes dans les essais randomisés
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 20 Juillet 2017
John P Ioannidis, médecin et chercheur de l’Université de Stanford, est un des auteurs les plus cités en médecine, et est entre autres l’auteur d’un célèbre papier de 2007 : « Why Most Published Research Findings Are False », dont la lecture est recommandée à tous les cliniciens. L’équipe de Stanford s’est ici intéressée au problème récurrent de l’analyse en sous-groupe...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 ; 35(17):1905-1912.
Résultats finaux de l'essai randomisé IELSG-19 pour les patients atteints de MALT. Amélioration de l'EFS et de la PFS par l'association chlorambucil et rituximab versus chlorambucil ou rituximab en monothérapie
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 13 Juillet 2017
Les lymphomes du MALT représentent environ 8% des lymphomes non hodgkiniens. A l’exception du traitement d’Helicobacter Pylori pour les MALT gastriques au stade initial, il n’y a pas de consensus clair pour la prise en charge des lymphomes du MALT disséminés. Le groupe IELSG-19 (Internation Extranodal Lymphoma Study group 19) publie ici les...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Blood. 2017 ; 129(25):3362-3370.
Caractéristiques cliniques et devenir des patients progressant sous Vénétoclax
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 13 Juillet 2017
Le Vénétoclax est un inhibiteur de bcl2 administré par voie orale ayant montré une efficacité intéressante en monothérapie chez les patients atteints de LLC en phase avancée de la maladie (i.e. progression après inhibiteurs du BCR). C’est en effet le seul médicament qui en monothérapie permet d’obtenir des RC parfois MRD négatives. Cependant les patients...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 ; 35(16):1845-1854
Potentiel inexploité de la recherche observationnelle dans l'aide à la décision médicale : une prise de position de l'ASCO
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 6 Juillet 2017
Les études observationnelles sont définies comme celles où l’investigateur n’est pas à l’origine de l’exposition. En cancérologie, les thématiques des études observationnelles sont très variées : influence des styles de vie et des origines sociales, choix thérapeutiques, adhérence aux traitements, effets secondaires, utilité des divers biomarqueurs en routine, etc...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Blood. 2017 ; 129(18):2519-2525.
Les mutations acquises associées à la résistance à l'ibrutinib chez les patients atteints de macroglobulinémie de Waldenström
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 29 Juin 2017
Les mutations de MYD 88 et de CXCR4 sont présentes respectivement chez 90-95% et 30 à 40% des patients atteints de macroglobulinémie de Waldenström. Dans cette hémopathie, l’ibrutinib est un traitement particulièrement intéressant qui a reçu récemment son AMM pour les patients en 2ème ligne. La réponse au traitement semble influencée...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Cancer. 2017 ; 123(10):1689-1694.
Critères de jugement pour les traitements ayant obtenu une AMM dans les hémopathies malignes
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 22 Juin 2017
En oncologie, le critère de jugement roi pour l’obtention d’une AMM est une amélioration de la survie globale, démontrée dans un essai thérapeutique randomisé. L’ASCO et l’ESMO ont récemment publié des recommandations pour l’utilisation des critères de jugements, en considérant ce qui était cliniquement pertinent (« clinically meaningful »). Les deux insistent sur...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Juin 2017
« Un projet de recherche brestois primé par un groupe européen »
le 15 Juin 2017
Le Télégramme indique qu’« un projet de recherche brestois sur un nouveau traitement de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) - la plus fréquente de ces maladies du sang - vient d'obtenir la reconnaissance d'acteurs européens et américains de l'innovation en cancérologie ». Le journal explique ainsi que « le projet STIM-CLL « Immunothérapie contre la leucémie lymphoïde chronique »...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Leucémie lymphoïde chronique : de nouveaux espoirs pour les cas sévères »
le 23 Février 2017
Senior Actu observe : « Maladie souvent asymptomatique et au diagnostic fortuit pour laquelle on compte 4 500 nouveaux cas par an en France, la leucémie lymphoïde chronique est au centre des recherches en oncologie-hématologie ». Le site d’information des séniors explique que « de nouvelles stratégies de traitement aux mécanismes d’action...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Leucémie lymphoïde chronique : un nouveau traitement »
le 2 Février 2017
Le praticien rappelle notamment qu’« aux stades A et B, on se contente d'une surveillance étroite, avec un examen du sang tous les 6 à 12 mois. Dans certains cas, quand de gros ganglions apparaissent ou lorsque la rate prend du volume, on applique le même traitement que pour le stade C. A celui-ci, on administre une chimiothérapie associée...
Lire la suite